2 acteurs du derby refont le match

 

nrNicolas Traineau (à gauche), et Dimitri Rivière ressortent de ce derby avec des sentiments bien différents

 

Nicolas Traineau (à gauche), et Dimitri Rivière ressortent de ce derby avec des sentiments bien différents
Nicolas Traineau (à gauche), et Dimitri Rivière ressortent de ce derby avec des sentiments bien différents  - (dr)

Le match au sommet de promotion de ligue, a vu la victoire (0-1) de Celles/Verrines sur le terrain d'Echiré/Saint-Gelais. Au coeur de ce derby, les courses de Nicolas Traineau, le libéro expérimenté d'Echiré et de Dimitri Rivière, le prometteur attaquant de Celles, se sont parfois croisées. Pour ce dernier, la partie n'a pas été facile. « On n'a pas réussi à poser le jeu, du coup on a usé de longs ballons. Face à des joueurs aguerris à la PL, comme ceux d'Echiré, on a beaucoup souffert. Mais par chance une seule occasion a suffi ».
Agé de seulement vingt-trois ans, Dimitri totalise déjà treize buts cette saison. Mais dimanche, il a été privé de ballons d'attaque et n'a pas eu l'occasion de faire trembler les filets. Pourtant, dès qu'il a pu, il s'est extirpé du marquage pour faire admirer son aisance technique, sa vitesse et son bon état d'esprit. « J'ai toujours joué à Celles, c'est mon club. De plus nous sommes tous sensiblement du même âge et les nouveaux s'intègrent bien, dans un groupe sain ». La joie de Dimitri contraste avec la déception de Nicolas Traineau : « Sur un terrain difficile on a réussi à poser le jeu. Le seul reproche de la première mi-temps est de ne pas avoir concrétisé notre domination ». Le défenseur, qui chaque dimanche fait bénéficier à ses coéquipiers de son ancienne expérience au plus haut niveau régional (à Saint-Florent), a terminé la rencontre au poste d'attaquant, mais en vain. « On savait que si on encaissait un but il serait difficile de revenir ».
Car Celles/Verrines possède la meilleure défense de la poule et son gardien Sébastien Jaumier, n'y est pas étranger. Malgré la défaite, Echiré conserve sa troisième place au classement. Nicolas fait preuve d'une combativité irréprochable sur le terrain et s'il est déçu de l'issue du derby, il sait « que rien n'est joué dans ce championnat. Les équipes de tête se tiennent et tout est encore possible ».

Cor. NR : Stéphane Massé

Deux Sevres
football - promotion de ligue

RIVIÈRE FAIT COULER AIFFRES

13/12/2010 05:31

Aiffres - Cellesverrines : 0-4 Les promus cellois sont venus jouer un bien vilain tour aux Aiffricains, et se positionnent désormais sur le podium.

Duel indécis entre Aiffres et des promus qui apprennent très vite.Duel indécis entre Aiffres et des promus qui apprennent très vite.  - (Photo cor. NR, Eric Collas)

C ellesverrines nous a donnés une leçon de réalisme. Cette petite phrase lâchée par Philippe Dubin, le co-entraîneur aifficain, traduisait à elle seule une partie fort indécise pendant une heure. La lecture du score pourrait laisser deviner une domination sans partage de Cellesverrines. La réalité fut tout autre. Le premier acte vit des locaux prendre le jeu à leur compte. « On avait décidé de les laisser venir et une fois le ballon récupéré de se projeter très vite vers l'avant » confiait Thierry Levaillant, le coach cellois. La stratégie fut payante à la demi-heure. Lancé dans le dos de défense, Dimitri Rivière, appliquait à merveille la consigne de son coach, en s'en allant dribbler Racaud. Très agréable malgré le froid, le match restait des plus ouverts même si les locaux pêchaient dans la dernière passe. Et quand l'occasion se présenta, Roua échoua sur un prompt Jauneau (57e). Cinq minutes plus tard, après plusieurs alertes, Cellesverrines doublait la mise par Rivière à la suite de plusieurs sauvetages sur la ligne aiffricaine. « A 2-0, les garçons ont accusé le coup. On a été faible mentalement » expliquait Philippe Dubin. C'est donc un second match qui débutait à cet instant, un chapitre où les occasions visiteuses s'enchaînèrent. Dimitri Rivière, intenable, refit le coup du premier but en crochetant le gardien avant de tripler la mise peu après l'heure de jeu. Abandonné par sa défense, Racaud sauva les meubles plusieurs fois en remportant notamment son duel devant Benoît Guitton (70 e ). Il ne put rien en revanche sur le malicieux pointu de Dolbeau, servi par Dimitri Rivière, véritable homme du match (75 e ). Avec cette victoire, Cellesverrines conserve sa seconde place mais pourrait bien à la faveur de son match en retard contre Migné-Auxances, prendre les commandes de la poule.

 

 

co

 

 

 

 

 

 

SUIVEZ L'ACTU DE L'ESSOR CANTONAL CELLOIS !

CONVOCATIONS DU WEEK-END

Equipe 1

Pays Mellois - ESCV

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Dirigeants accompagnants :

-

 

Equipe 2

ESCV - Niort St-Florent

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

- Dirigeants accompagnants : 

-

 

Equipe 3

Val Boutonne - ESCV 

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

- Dirigeants accompagnants :

-

 

Equipe Futsal

ESCV - Tys FC (championnat)

- Alexis BLANCHARD

- Flavien GENIN

- Dimitri RIVIERE

- Cyril GRELLIER

- Manuel PARTAUD

- Jeremy SACHOT

- Bastien MALLET

- Maxime SIVADIER

- Antoine MORNET

 

Aucun événement